L'OCCLUSION DENTAIRE : ENTRE STATIQUE ET DYNAMIQUE